Ishtar, Gardienne des énergies du Scorpion

Ishtar pour les Baby­lon­niens ou Inan­na à Sumer est une seule et même déesse de Mésopotamie, dont le nom sig­ni­fie « étoile » ou « lumière ». D’ailleurs asso­ciée à Vénus, l’É­toile du Soir, et représen­tée par une étoile à 8 branch­es, elle est sym­bole de beauté, d’amour, de sex­u­al­ité et de fer­til­ité. Mais Ishtar a aus­si un côté som­bre : déesse guer­rière red­outable, colérique et ambitieuse, por­teuse des forces de destruc­tion, elle est la grande ini­ti­atrice aux Mys­tères des mon­des souter­rains. Sou­vent représen­tée avec un lion ou un ser­pent à ses côtés, elle incar­ne la Pros­ti­tuée Sacrée : ses prêtress­es s’u­nis­saient char­nelle­ment dans les tem­ples avec ceux qui désir­aient accéder au divin. Il s’agis­sait là d’une fonc­tion sac­er­do­tale éminem­ment respec­tée. Tous les ans, un rite de mariage sacré était accom­pli entre la Grande Prêtresse d’Ishtar et un homme qui incar­nait son amant mythique, Dumuzi. Pour cela elle pré­parait son corps avec soin, se paraît avec la plus grande sen­su­al­ité et s’of­frait sans retenue afin de célébr­er dans la danse las­cive du plaisir sex­uel le renou­velle­ment des forces de la vie.

Pour cette huitième médi­ta­tion guidée, Lilith Guégami­an, qui a com­posé la musique des 12 voy­ages divins et Hélène Huc vous relient à Ishtar, la puis­sante gar­di­enne des éner­gies du Scor­pi­on, afin qu’elle vous vous guide sur le chemin de votre déli­cieuse féminité.

 

 

11 

Témoignages

Abonnez-vous
à ma newsletter

Restez informé des dernières publications directement par mail.