16 octobre 2020

Nouvelle Lune en Balance

Bienveillance

Au coeur des énergies de la Nouvelle Lune qui se forme dans le signe de la Balance ce vendredi 16 octobre 2020, Mars rétrograde opposé aux luminaires nous invite à suivre sa Voie de Sagesse et d’action juste. Ralentir, prendre le temps d’observer, de goûter, d’exister… Ne pas nous précipiter, ne pas passer en force, vouloir à tout prix, exercer son autorité sans ménagement… Cesser d’être en colère, de ruminer, de râler… Agir avec courage, dignité, bienveillance et bonté. Nous reposer, nous régénérer pour pénétrer la matière avec une infinie douceur, de façon passionnément tendre, divinement aimante et bienveillante…

Patience

Au carré des luminaires, le trio Jupiter Pluton Saturne redevenu direct est conjoint à l’astéroïde Pallas, symbole de paix et de grandeur féminine. Patience nous dit la déesse, il est préférable pour l’instant de mettre de l’eau dans notre vin et de privilégier les sages compromis. Pallas nous rappelle que la paix se construit d’abord dans notre coeur. La déesse qui discerne entre la vérité et l’ignorance nous invite à privilégier la réflexion et la prudence. Déesse de la civilisation, elle appelle les femmes à prendre part au monde, à participer à la société.

Silence

Mercure rétrograde nous invite lui aussi à prendre du recul. Son opposition à Uranus génère de l’électricité ambiante, des tensions verbales, une grande nervosité. Ecoutons le maitre à l’intérieur, ce sage en nous qui accède à une autre vision de la vie lorsqu’il prend le temps de rechercher le silence pour que ses paroles servent l’intention et la volonté de l’âme. Surveillons nos paroles, nourrissons de belles pensées. Le silence extérieur favorise le silence intérieur, l’innocuité et la parole juste.

Liberté

Vénus, gardienne des énergies de la Balance est opposée à Neptune dans le thème de la lunaison. La déesse nous rappelle que nous créons des illusions pour répondre aux croyances qui nous sont utiles jusqu’au jour où celles-ci cessent de nous alimenter et de nous rassurer. Le temps d’une pause nécessaire et sacrée, nous avions besoin d’intégrer, de répondre à des injonctions censées nous protéger. Derrière le voile des apparences, se trace une voie de beauté, d’évidente simplicité, éloignée des demandes aliénantes de nos désirs téléguidés. En suivant cette voie, nous transcendons nos peurs et  nous pouvons enfin savourer la joie d’être en toute liberté !   

Je vous souhaite une belle lunaison.

Avec amour,

Sandrine

Partager