2 septembre 2020

La Pleine Lune du 2 septembre

De la peur à l’Amour ! 

Dans l’axe Vierge Pois­sons, cette Pleine Lune nous offre le spec­ta­cle d’un « car­ré en T » entre Vénus opposée à Jupiter Plu­ton Sat­urne et Mars sta­tion­naire qui sera bien­tôt rétro­grade. Cette dis­so­nance astrale, source de vives ten­sions, autant intérieures qu’extérieures, nous mon­tre que la colère et la peur sont ampli­fiées en cette ren­trée 2020, entrainant des actions et des réac­tions insen­sées, irréfléchies, non conscientes.

L’astrologie ésotérique nous enseigne que Mars est une énergie d’interférence entre les désirs de l’âme et les désirs automa­tiques issus de nos mémoires émo­tion­nelles. Mars est la planète Apex du « car­ré en T » actuelle­ment act­if dans le Ciel. Une planète dite Apex est l’énergie de con­ver­gence où les ten­sions s’accumulent, c’est celle qui « pose le plus de prob­lèmes », celle dont l’énergie s’intègre mal, n’est pas canalisée.

Mars est l’agent de nos désirs, il man­i­feste à l’extérieur tout ce que nous con­tenons à l’intérieur : ce qui veut dire que si nous avons de la peur et de la colère à l’intérieur, ce sont ces peurs et cette colère qui vont sor­tir…  Et génér­er, tôt au tard, de la vio­lence et de la souffrance.

Est-ce une fatal­ité ? La ques­tion qui se pose pour cette Pleine Lune est la suivante : 

D’où provi­en­nent nos choix et nos actions ? De notre âme ou des mécaniques de notre ego ? De l’amour ou de la peur ?

Sommes-nous vrai­ment pris­on­niers de nos per­son­nal­ités et de nos mécaniques psy­cho-émo­tion­nelles ? Com­ment faire pour ne plus chercher à vouloir combler ces attentes qui provi­en­nent de nos mémoires et qui nous font tourn­er en rond, nous empris­on­nant dans une mécanique d’insatisfaction ou de peur per­pétuelle, qui ne cesse de se ren­forcer ? A quoi accor­dons-nous de l’importance dans la vie ? Qu’est-ce qui est essen­tiel pour nous ? Sur­vivons- nous ? Ou vivons-nous ?

De façon plus générale : Com­ment nous extraire d’une dynamique qui nous échappe, d’un sys­tème qui nous con­duit dans une impasse ? 

C’est la rétrogra­da­tion de Mars qui nous apporte des clés, de nou­velles pistes et des ouver­tures. Comme toute rétrogra­da­tion plané­taire, elle nous offre la pos­si­bil­ité de CHANGER NOTRE TRAJECTOIRE, nous invi­tant dans un pre­mier temps à PRENDRE LE TEMPS DE RALENTIR. A l’image de Mars qui cesse de galop­er autour de la bande zodi­a­cale, ces­sons, nous aus­si, nos cours­es folles et insen­sées. Prenons le temps de la REFLEXION, afin d’agir de façon juste et adaptée.

Goû­tons, savourons, vivons le moment, expéri­men­tons pleine­ment la force et la puis­sance des éner­gies actuelles qui nous offrent la pos­si­bil­ité d’un pro­fond change­ment de rythme. Ces­sons de nour­rir les forces de l’ombre en nous lais­sant aller à la peur ou en essayant de sat­is­faire vaine­ment les faux-besoins des mécaniques de l’ego. A quoi pas­sons-nous notre temps ? Quel mod­èle de vie offrons-nous à nos enfants ? Est-ce que nos choix et nos actions nour­ris­sent notre coeur et notre âme, sou­tenant ain­si les forces de lumière, plutôt que celles de l’ombre ?!

Les lumi­naires reliés à Uranus nous rap­pel­lent que nous vivons cette crise pour chang­er nos habi­tudes et repar­tir sur un autre pied. Un monde plus équitable, plus frater­nel, relié à la Terre est à notre portée. Loin d’être une utopie, il se con­stru­it en ce moment même, nous en sommes les co-créa­teurs, con­scients, vivants.

Si nous suiv­ons la Voie ini­ti­a­tique de Mars rétro­grade, celle qui nous invite à VRAIMENT RALENTIR, nous pour­rons alors percevoir dans le SILENCE et l’ATTENTION, la fine voix de notre âme qui nous chante ses plus beaux désirs. Car notre âme a des désirs, une Volon­té, des Inten­tions mag­nifiques. Pour exprimer sa Volon­té dans ce monde, elle a besoin que nous soyons capa­bles de faire la dif­férence entre nos désirs qui sont chargés d’attentes et ceux qui coulent de source, se vivent dans la détente, la flu­id­ité, sans stress ou ten­sions excessives.

Pour pass­er du règne humain au règne spir­ituel, de la peur à l’Amour, Mars rétro­grade va nous faire pren­dre con­science de ce qui est essen­tiel. Il ne sera plus ques­tion d’agir pour agir, nous allons devoir trou­ver le courage, oui le courage, d’Etre vrai­ment, d’exister autrement, de façon plus juste et authen­tique mais surtout de cess­er nos vains com­bats, de ne plus vouloir pass­er en force, vain­cre à tout prix, lever le poing pour au fond, s’avouer vain­cu telle­ment tout cela est stérile et nous épuise.

L’Humanité arrive à un moment cru­cial de son his­toire, décisif pour son avenir. La con­science indi­vidu­elle et col­lec­tive s’apprête à un saut quan­tique, nous vivons une véri­ta­ble trans­for­ma­tion  de notre façon de penser et de nos modes de vie. Accep­tons que notre monde change, accep­tons d’avancer, sans repères et sans garanties, vers l’inconnu. N’imaginons pas le pire, car il ne peut que nous sur­pren­dre, envis­ageons le meilleur, pour attein­dre un autre niveau de con­science et vibr­er, autant per­son­nelle­ment que col­lec­tive­ment, au niveau du coeur.

Je vous souhaite à toutes et tous, une Mère-Veilleuse Pleine Lune !

Avec amour,

San­drine

Partager